Nouvelle touche de féminité à la tête de la structure associative de l’Yonne. Aux côtés de l’inamovible directrice, Isabelle JOAQUINA, Claire BUCLET-DUCHET officiera en qualité de présidente après l’adoubement unanime du conseil d’administration, composé pour l’essentiel de représentants masculins !

 

AUXERRE : Une page se tourne au sein de la sphère décisionnelle de RENOUER 89. Une page ? Plutôt un ouvrage abondamment garni de feuillets bien remplis tant l’ancien président Roger KAOUA avait su marquer de sa présence l’organisme bien connu des Icaunais.

Lundi en fin d’après-midi, le conseil d’administration de l’association positionnée dans le domaine de l’insertion a accordé ses voix et son entière confiance à une candidate qui briguait la fonction suprême : Claire BUCLET-DUCHET, figure connue et reconnue du paysage associatif de notre territoire.  Un conseil d’administration 100 % masculin qui n’aura donc pas hésité à placer sur une orbite l’une des leurs.

Formant un binôme que l’on suppose déjà efficace sur le papier, avec la directrice Isabelle JOAQUINA, Claire BUCLET-DUCHET fera sans doute valoir sa très riche expérience des relations humaines et de sa connaissance accrue du terrain et de son employabilité pour gouverner le navire RENOUER 89 à bon port. Celui de la réussite dans les nombreuses missions qui lui incombe.

 

 

Les résultats obtenus en 2020, malgré la complexité de la conjoncture, sont éloquents pour l’association dont le siège social est à Auxerre.

75 200 heures de travail, assurées par 440 salariés, ont été effectuées dans le sérail départemental et 55 autres salariés ont été accompagnés en chantier de maraîchage bio et espaces verts. Quant au taux de sortie vers l’emploi, il s’élève à 74 % de manière globale.

Précisons que RENOUER 89 met à disposition du personnel sur l’Auxerrois, le Chablisien, le Coulangeois, la Puisaye-Forterre et le Tonnerrois. Un chantier maraichage biologique est assuré dans le Migennois. Enfin, RENOUER 89 intervient sur des chantiers d’entretien d’espaces verts (Auxerrois, Chablisien, Florentinois, Jovinien, Migennois).

 

Thierry BRET

 

 

 

banniere article client arts de vivre

 

 

Plus de 250 postes sont à pourvoir dans la filière viticole en ce mois de septembre pour participer aux traditionnelles vendanges dans l’Yonne. Pôle Emploi et l’ANEFA ont organisé ce mardi matin à Auxerre une permanence afin d’accueillir toutes les personnes susceptibles de rejoindre les vignobles pour une durée d’une quinzaine de jours…

 

AUXERRE : Le gel et la maladie (le mildiou entre autres) ont fragilisé les grappes de raisin cette année. Conséquence : leur récolte nécessite une approche quasi manuelle dans les vignobles. Au grand dam des professionnels qui ont donc recours à un besoin de main d’œuvre très important.

Aussi, pour résoudre cette problématique à plusieurs inconnues lorsque l’on évoque le recrutement et son potentiel, Pôle Emploi et l’ANEFA (Association nationale pour l’emploi et la formation en agriculture) se sont penchés sérieusement sur la question. Ils ont organisé une permanence dans le hall d’accueil de l’organisme, ce mardi en matinée.

D’autant que plus de 250 postes sont à pourvoir de manière temporaire (une quinzaine de jours) pour répondre aux besoins des viticulteurs du cru. Toutes les personnes en recherche de job (étudiants, inactifs, retraités) peuvent prétendre à ce recrutement qui ne requiert pas de profil type particulier.

Parallèlement, et pour une période de quatre mois, les viticulteurs offrent des emplois de saisonnier devant assurer la taille dans les vignobles. Principalement ceux de Chablis et de ses alentours.

A contrario, ces postes doivent intéressés un public plus expérimenté possédant un certificat de taille.

 

 

Le marché caché des vendangeurs est encore plus éloquent : 700 postes recherchés !

 

Si 250 offres sont d’ores et déjà disponibles pour grossir les rangs des vendangeurs s’affairant sous le soleil de cet été indien vécu dans l’Yonne, les instigateurs de cette campagne de sensibilisation estiment à plus de 700 le nombre de postes vacants dans le marché caché de la filière.

Autant dire que celles et ceux qui veulent s’activer parmi les vignes pour y cueillir le fruit de la récolte (tant en grappes qu’en numéraire) peuvent le faire sans l’once d’une difficulté cette saison.

Désireux de distiller le maximum de renseignements sur le sujet, les services de Pôle Emploi ont également placé un mur affichant des références dans le hall d’entrée du site auxerrois. Ce mur répertorie chacune des offres en quête de besoin.

Animatrice au sein de l’ANEFA Yonne, France LAHUTTE a tenu la permanence en cette matinée de mardi pour répondre à toutes les interrogations.

Précisons enfin qu’une autre filière de l’agriculture, celle de l’élevage, recherche une centaine de personnes afin de rejoindre les exploitations réparties sur notre territoire.

 

Thierry BRET

 

banniere article client arts de vivre

 

Rentrée en fanfare pour l’agence de communication auxerroise. Disposant d’un nouveau pignon sur rue qui lui offre une belle visibilité place de l’Hôtel de Ville, la structure vient d’obtenir une précieuse certification, celle octroyée par Google Partner. Un bonheur ne venant jamais seul : la société de Fanny VIAUT s’adjoint les compétences de deux nouvelles recrues ce mois-ci. De quoi booster le carnet de commandes !

 

AUXERRE : Vive la rentrée et son dynamisme insolent chez COMMUNIK & VOUS ! L’agence de communication auxerroise est déjà dans les starting-blocks avec son lot de bonnes nouvelles qui tombent en cascade, aux contours très prometteurs.

L’entité pilotée par Fanny VIAUT depuis sa création il y a six ans enchaîne les succès. Permettant à l’entreprise de se créer de réelles opportunités sur ce marché supra concurrentiel de la communication et du marketing.

Composée de huit personnes, l’équipe navigue avec brio parmi les diverses possibilités offertes par les nouvelles technologies du numérique et de la digitalisation.

Création de sites Internet, référencement, animations des réseaux sociaux, conseils, photographie et vidéo d’entreprise… : rien ne manque côté palette d’outils se voulant réactif pour satisfaire les partenaires. En deux mots, les clients !

 

 

La TPE vient d’obtenir une distinction utile à son développement. Et par ricochet, profitable à sa clientèle. Des structures régionales ayant pour référence : 110 Bourgogne, DIVINE, BIG MAT GOURMAND, ALABEURTHE, etc.

Détentrice depuis peu de la certification Google Partner, l’agence obtient donc un accessit officiel qui garantit à sa clientèle la réussite des actions commerciales déclinées sur les réseaux sociaux. Dans le souci de se démarquer et de se développer de la concurrence.

Une récompense qui n’a rien d’honorifique puisqu’elle est la résultante d’années de travail et de mobilisation de l’équipe. Cela n’empêche nullement Fanny VIAUT d’être fière de ce label.

Quant à l’équipe, elle s’étoffe de deux nouvelles recrues en la personne de Julie, webmaster et illustratrice de talent et de Léo, graphiste et community manager. Portant ainsi l’effectif à dix. Un compte rond que l’on mémorise mieux, sans doute…

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre

La fine fleur des apprentis et néo-professionnels qui exerce ses talents dans la filière de la boulangerie/pâtisserie sur notre territoire est à l’œuvre au moment où se rédigent ces lignes. Depuis 6h30, ils tentent de gagner deux épreuves de renom : « Un des meilleurs jeunes boulangers de France » ainsi que le concours de « Meilleur apprenti de France »…

 

AUXERRE : Après la cuisine la semaine dernière, place aux épreuves mettant en scène les jeunes pousses de la boulangerie et de la pâtisserie ce lundi !

Le centre de formation professionnel de l’Yonne (CIFA) accueille depuis ce matin deux nouveaux concours de poids, permettant de récompenser les meilleurs éléments de la double filière artisanale.

Des épreuves qui ont débuté dès potron-minet avec l’accueil des candidats à 7h30 pour ces challenges en règle générale très relevés : « Un des meilleurs jeunes boulangers de France » et le traditionnel concours de « Meilleur apprenti de France ».

 

 

Cette journée a reçu la bénédiction de l’Union des boulangers et pâtissiers de l’Yonne pour sa phase préparatoire et organisationnelle.

A 16 heures, le double concours sera terminé pour les prétendants à ces deux accessits départementaux. Il sera alors grand temps de présenter le fruit de son travail aux membres du jury. La proclamation des résultats est prévue aux alentours de 17 heures cet après-midi…

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre

Malgré les conditions météorologiques déplorables, la France vit sur un rythme ralenti en pleine saison estivale. Cela n’empêchera pas trois membres du gouvernement d’effectuer un court déplacement en province pour y rencontrer les exploitants du secteur viticole…

 

CHABLIS: L’Hexagone qui ne souffre pas de canicule vit pourtant à l’heure de la saison estivale. Sur un rythme plus ralenti que d’ordinaire. Pourtant, cette journée du 20 juillet devrait être synonyme d’effervescence dans la cité vineuse avec la réception de trois représentants de l’Etat.

En effet, Franck RIESTER, ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l’Attractivité, Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie et Clément BEAUNE, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, ont planifié une visite en terre de l’Yonne avec comme objectif prioritaire de soutenir la filière viti-vinicole nationale.

Les trois membres du gouvernement CASTEX seront accompagnés du représentant personnel du Président de la République en matière de gastronomie, Guillaume GOMEZ.

 

 

Une visite s’articulant en trois parties…

 

Outre une rencontre avec les spécialistes de l’oenotourisme locaux, le quatuor échangera avec les professionnels et exploitants du secteur vineux, clé de voûte du rayonnement de la France à l’international.

Si ce déplacement offrira une tribune légitime à ses interlocuteurs pour détailler les aides apportées par le plan de relance dans le département, en particulier en matière agricole, l’accord trouvé récemment entre les Etats-Unis et l’Union européenne de suspendre pendant cinq ans les surtaxes liées à l’affaire opposant les avionneurs AIRBUS et BOIENG permettra d’esquisser de nouvelles perspectives commerciales côté exportation.

Dans le concret, les ministres se déplaceront dans les locaux du BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Chablis) avant de se rendre sur l’aire des Lys où leur sera présenté le vignoble et de visiter les établissements de La CHABLISIENNE.

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre
Page 1 sur 101

Articles

Bannière droite accueil