Le retour en présentiel pour la CPME de l’Yonne : un come-back réussi et sans surprise lors de l’assemblée générale

« Prises de parole multiples, messages forts, renforcement des partenariats mais aussi plaisir de se retrouver en présentiel auront été les temps forts de l’assemblée générale de la CPME de l’Yonne qui a renouvelé son conseil d’administration sans réelle surprise. Le scoop de la soirée : le passage de témoin entre Roger DELINGETTE (à droite) et Laurianne BELLIER au poste de trésorier ! ». « Prises de parole multiples, messages forts, renforcement des partenariats mais aussi plaisir de se retrouver en présentiel auront été les temps forts de l’assemblée générale de la CPME de l’Yonne qui a renouvelé son conseil d’administration sans réelle surprise. Le scoop de la soirée : le passage de témoin entre Roger DELINGETTE (à droite) et Laurianne BELLIER au poste de trésorier ! ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Elle aura marqué les esprits, la solitude de l’entrepreneur ces derniers mois. Surtout après cette crise sanitaire interminable, devant faire perdre le fil à plus d’un. Alors, le plaisir de se retrouver en présentiel lors d’une assemblée générale n’en avait que plus de saveur. Les adhérents de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises l’ont bien compris. Ils n’ont pas boudé le plaisir de ces retrouvailles statutaires…

 

APPOIGNY : Virevoltante et enthousiaste Emmanuelle MIREDIN ! La déléguée générale de la CPME de l’Yonne avait des choses à dire à son auditoire de chefs d’entreprise : elle aura su faire passer ses messages avec sa verve coutumière lors de la récente assemblée générale.

Sans doute le trop plein de privations relationnelles imputables à la longue crise pandémique qui obligèrent les membres de la vénérable institution à se plier aux us et coutumes des webinaires et autres visioconférences dont plus personne ne veut entendre parler depuis !

Alors, profiter de l’immense salle propre à l’espace culturel local pour procéder à un rapport d’activités (certes étriqué au vu de la saison inqualifiable qui a été vécue) lui aura fait pousser des ailes.

D’ailleurs, il lui tarde, à la nouvelle élue du Conseil départemental, de se projeter en septembre avec la reprise des activités. L’organisation de nouvelles formations destinées aux membres de la CPME se peaufine. La newsletter régulière informant les uns et les autres des adhérents se préfigure. Bref, la vraie existence du syndicat patronal, fédérant entrepreneurs de PME et TPE, reprend ses droits de manière très progressive.

 

 

 

Un passage de témoin au poste de trésorier : la der de Roger DELINGETTE !

 

 

Le calme placide de l’esthète ès comptabilité, Roger DELINGETTE, contrastait avec la précédente interlocutrice. Mais, les analyses mêmes brillantes d’un bilan comptable et de recettes qui se sont légèrement amenuisées lors de ce dernier exercice n’offraient pas réellement un intérêt majeur pour l’assistance. Le particularisme de cet exercice, livré par ce pilier des chiffres sans les lettres, sera précisément que ce fut son dernier !

Sans doute le scoop de la soirée puisque l’ami Roger cèdera sa place à la jeune (mais déjà très expérimentée, puisqu’elle dirige le cabinet de gestion patrimonial ELANTHIA, Laurianne BELLIER). Un passage de témoin adoubé par tous et applaudi à l’unisson.

Parmi les autres temps forts de cet évènementiel réalisé dans le respect des gestes barrières et à distance au niveau des sièges, signalons la prise de parole introductive du président Olivier TRICON. Nous y reviendrons dans un autre article à paraître.

Le renouvellement du conseil d’administration fut dénué de tout suspense. D’une part, parce que toutes les candidatures proposées dans l’un des quatre collèges furent acceptées à l’unanimité. D’autre part, parce qu’il règne une entente quasi parfaite au sein de cet organisme qui se projette vers l’avenir avec de réelles ambitions. Notamment lors des échéances consulaires qui s’esquissent à l’automne.

 

 

Une succession de prises de parole aux accents prometteurs…

 

Dans l’absolu, en termes de résultats, retrouver Jean-François LEMOINE, patron d’ANTHALYS, élu au collège « industrie » ; l’expert-comptable Eric MORIZE et Laurianne BELLIER (encore elle !) au collège « service » ; Sonia MOUFFOK (ESCALIA et T 10) au collège « commerce » et la quintette formée par le restaurateur Didier BARJOT (la Farandole Gourmande), Cyril CHAUVOT (à la tête de l’atelier éponyme), Baptiste CLERIN qui représente les valeurs d’ANTICOR, Thierry CHAUDY (JAULGELEC) et Sophie BILLON, l’heureuse créatrice de BILLE DE SUCRE et de ses fameux biscuits ne fut en rien une véritable surprise.

Les nouveautés furent cependant légion au cours de cette séance de travail. On eut droit à moult prises de parole, celle des partenaires de la CPME (Sandra RADICELLI qui présenta les avantages de PASS TIME), de Bertrand DUFOUR, responsable de l’antenne départementale d’YCONIK (sur le départ), de Sonia MOUFFOK qui évoqua l’existence du nouveau concept T 10, mais aussi de Thierry CADEVILLE, candidat à la succession du président Alain PEREZ à la Chambre de Commerce et d’Industrie ou encore Baptiste CLERIN, de la SARL François Clérin Diffusion qui sera tête de liste départementale et régionale de la CPME lors des élections consulaires automnales à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. Ghislaine MOREAU rappela avant les conclusions de cette réunion le rôle des instances prudhommales.

Bref : il y eut une somme importante d’informations distillées durant ce retour en mode présentiel qui devait satisfaire l’ensemble des participants.

La CPME a signé son come-back sur le devant de la scène institutionnelle et de belle manière !

 

Thierry BRET

   

 

 

Articles

Bannière droite accueil