Le retour des réunions en présentiel comme un état de grâce : le BNI Migennes reprend goût au business !

« C’est un retour en grâce pour le BNI Migennes dont les membres ont été privés durant plusieurs semaines de réunions en présentiel. Le 11 juin, comme l’ont confirmé deux de leurs représentants, Laurianne BELLIER et Baptiste CHAPUIS, ce sera le jour J pour des retrouvailles fleurant bon la normalité. Même avec les masques ! ». « C’est un retour en grâce pour le BNI Migennes dont les membres ont été privés durant plusieurs semaines de réunions en présentiel. Le 11 juin, comme l’ont confirmé deux de leurs représentants, Laurianne BELLIER et Baptiste CHAPUIS, ce sera le jour J pour des retrouvailles fleurant bon la normalité. Même avec les masques ! ». Crédit Photos : D.R. (Archives).

Cette fois, c’est la bonne ! Après moult pérégrinations et autres atermoiements imputables aux soubresauts de la pandémie, les sociétaires du BNI Migennes (Business International Network) vont enfin retrouver le rythme matinal de leurs réunions régulières, ce vendredi 11 juin dans la salle Valmy qui leur est habituellement attitrée. Des retrouvailles attendues depuis longtemps !

 

MIGENNES : Exit les visioconférences et leurs sempiternelles tracasseries technologiques et sonores, imputables à la faiblesse d’une bande passante réfractaire au bon fonctionnement !

Place désormais aux discussions en vis-à-vis, sous le même toit malgré les sacro-saints principes des gestes barrières et la panoplie de mesures protectionnistes qui vont de pair. Ces dernières devront être respectées avec le doigt rivé sur la couture du pantalon.

Qu’à cela ne tienne : la quinzaine d’adhérents du groupe de networking du Centre Yonne ne boudera pas son plaisir de vivre ce presque retour à la normale d’ici peu. La date est déjà biffée sur tous les agendas. Il s’agit du vendredi 11 juin (la Saint Barnabé !) où dès potron-minet, les organisateurs de la séance de travail peaufineront les ultimes préparatifs de ce rendez-vous.

 

 

Une animation un peu spéciale, il est vrai, telle que l’a confirmé la présidente de la structure associative apparue localement en 2013, Laurianne BELLIER     

« Pour cette reprise, confie-t-elle, qui marque le retour de nos activités en présentiel, nous organisons une réunion spéciale en accueillant des invités… ».

Ceux-ci proviennent de la sphère économique et institutionnelle du cru, terreau à privilégier côté recrutements.

Concept venu d’Outre-Atlantique depuis son éclosion en 1984, BNI aura attendu deux décennies avant de conquérir l’Hexagone. Qui lui rend très bien, par ailleurs, avec un florilège de clubs qui sont répartis aujourd’hui aux quatre coins de notre territoire. L’Yonne recense plusieurs entités où se fructifient les rencontres et le développement des affaires sur recommandations. On en trouve à Sens, Avallon, Auxerre…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil