La 21ème édition s’est tenue à Auxerre : « Place aux Restos » et ses acteurs ne se démobilisent pas…

« Les férus du marché traditionnel de l’Arquebuse sont toujours intéressés par les étals des participants à l’opération « Place aux Restos » qui a tenu sa 21ème édition ce vendredi à Auxerre… ». « Les férus du marché traditionnel de l’Arquebuse sont toujours intéressés par les étals des participants à l’opération « Place aux Restos » qui a tenu sa 21ème édition ce vendredi à Auxerre… ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Mieux qu’une longue saga télévisuelle, le vingt-et-unième épisode du feuilleton hebdomadaire consacré à la découverte de la gastronomie de notre terroir et aux arts de la table fait toujours recette auprès des Auxerroises et Auxerrois. Celles et ceux qui fréquentent dès potron-minet le traditionnel marché alimentaire du vendredi place de l’Arquebuse…

 

AUXERRE : C’est déjà la vingt-et-unième édition pour le marché de la restauration indépendante installé depuis ses débuts, place de l’Arquebuse à Auxerre. Et visiblement pour les chefs d’entreprise qui y participent, l’enthousiasme demeure intact pour sensibiliser les consommateurs à la découverte de leurs produits. Des plats et des recettes savamment mis en lumière pour aiguiser les appétits farouches comme ceux des plus réfractaires !

Accueillis dès 06h45 par les équipes du grossiste METRO, l’un des instigateurs de ce relais local d’une plus vaste opération nationale déclinée dans bon nombre d’agglomérations de l’Hexagone, les restaurateurs du cru (une dizaine présents ce vendredi 14 mai) ont pu satisfaire les envies consuméristes des chalands, friands de produits qualitatifs et fait maison.

Sur leurs stands, les restaurateurs ont pu nouer des liens précieux avec une clientèle désormais habituée à leur présence depuis plusieurs semaines et adeptes des bons petits plats à emporter !

Rappelons que l’initiative est portée par l’Union des Métiers et des Industries de l’hôtellerie (UMIH) départementale, le Groupement national des Indépendants (GNI) et la Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD) ainsi que la Ville d’Auxerre.

 

Thierry BRET

 

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil