La Foire de Sens ne résiste pas au variant anglais : sa 93ème édition est renvoyée aux calendes grecques…

« Il n’y aura pas de 93ème édition de la foire exposition à Sens cette année. La Ville annule le traditionnel évènement printanier à la suite des nouvelles mesures prises par le gouvernement jeudi soir. Quant à la fête foraine, rien n’est encore tranché. La municipalité a pu s’entretenir ce vendredi avec le responsable de l’animation… ». « Il n’y aura pas de 93ème édition de la foire exposition à Sens cette année. La Ville annule le traditionnel évènement printanier à la suite des nouvelles mesures prises par le gouvernement jeudi soir. Quant à la fête foraine, rien n’est encore tranché. La municipalité a pu s’entretenir ce vendredi avec le responsable de l’animation… ». Crédit Photos : Ville de Sens Service Communication (Archives).

Peu enclines à l’optimisme, les nouvelles annonces du Premier ministre Jean CASTEX ont eu valeur de douche froide pour les exposants de l’une des plus anciennes foires de l’Hexagone. Face à l’incertitude sanitaire des semaines à venir, la municipalité de Sens a décidé de supprimer sine die l’évènement du calendrier 2021…

 

SENS : La 93ème édition de la foire exposition de la capitale septentrionale de l’Yonne n’aura finalement pas lieu. Abrupte, l’information a été confirmée par le service communication de la Ville ce vendredi en début d’après-midi.

Une confirmation qui fait suite aux nouvelles mesures édictées par le Premier ministre lors de son intervention cathodique jeudi soir. Il est vrai qu’elles ne devaient pas bercer d’illusion les téléspectateurs dans une douce béatitude.

En durcissant les dispositifs du confinement de l’Ile-de-France limitrophe, notamment l’interdiction des déplacements d’une région à l’autre, les chances de voir la manifestation commerciale aboutir et se dérouler même avec le respect des gestes barrières s’amenuisait considérablement.

Face à ce contexte délicat, inféodé à la présence du variant anglais plus contagieux que la souche originelle de la COVID et représentant les trois quarts des contaminations actuelles (à ce titre et selon la préfecture, le Sénonais est particulièrement affecté par le variant d’Outre-Manche), la Ville n’avait que très peu de marge de manœuvre devant elle.

 

 

Quid de la fête foraine dans ce contexte si particulier ?

 

La décision d’annuler l’animation printanière coulait donc de source au vu de ces paramètres particulièrement complexes. En anticipant la décision, la collectivité permet ainsi aux exposants de ne pas constituer des stocks de marchandises en amont et d’engager ainsi des frais inutiles.

Pour autant, les services municipaux réfléchissent d’ores et déjà à la sortie de crise. Ils élaborent à l’heure actuelle un programme d’animations estivales en vue de favoriser la reprise de l’activité.

Reste un autre nœud gordien qu’il faudra bien trancher : celui de la fête foraine. Les animations ludiques sont proposées d’ordinaire en concomitance avec la foire. Mais, sur une durée de trois semaines qui offrent l’opportunité à plus de cent cinquante professionnels d’y prendre part.

Le responsable de l’animation foraine, Chris LAMOUREUX, a pu s’entretenir ce vendredi matin avec l’un des représentants de la municipalité.

Evoquer la situation et analyser les aménagements possibles pour maintenir l’animation en fonction de la crise sanitaire s’inscrivaient donc parmi les axes prioritaires de cet échange.

Toutefois, un double problème noircit le tableau : quelles seront les consignes de l’Etat d’ici quelques semaines pour tenter de juguler la propagation de la pandémie et où en sera réellement le département de l’Yonne au niveau de son taux d’incidence ?

Des réponses que ne possédaient pas, à l’issue de cette rencontre, Chris LAMOUREUX et la Ville de Sens…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil