17 cantons sur 21 reviennent à la droite : la razzia de la majorité départementale conforte sa force de frappe...

« Les dés sont jetés pour tous les prétendants aux postes de conseillers départementaux une fois les résultats connus. Au terme du second tour, la majorité départementale sortante conserve sa force de frappe représentative pour poursuivre les projets déjà engagés… malgré quelques surprises ». « Les dés sont jetés pour tous les prétendants aux postes de conseillers départementaux une fois les résultats connus. Au terme du second tour, la majorité départementale sortante conserve sa force de frappe représentative pour poursuivre les projets déjà engagés… malgré quelques surprises ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

La majorité départementale sortante n’a pas fait dans la demi-mesure au soir du second tour des élections. Prévisible, la razzia qui offre un maximum de sièges à ses représentants s’est donc confirmée, entre 21 et 22 heures dimanche soir, à l’annonce des résultats validés par les services de la préfecture. En envoyant trente-quatre de ses candidats au Département, la droite, le centre droit et les indépendants consolident ainsi leurs prétentions pour une nouvelle mandature de six ans. Malgré quelques surprises qui ont été observées. Panorama…

AUXERRE : Nette et sans bavure, la victoire de la majorité départementale sortante ! Au terme de cette échéance 2021 où l’abstention est restée dominante atteignant des records statistiques, la plupart des ténors de l’attelage droite/centre droit et indépendants savourent en se délectant leurs résultats dénués parfois de tout suspense.

Dix-sept des binômes soutenus par le président de l’exécutif, Patrick GENDRAUD, réélu dans un fauteuil de sénateur sur Chablis avec 73 % des suffrages, ont eu gain de cause dans cette joute à l’issue de ces deux tours électoraux, finalement très peu mobilisateurs auprès de la population.    

A 22h30, les dés étaient définitivement jetés pour tous les prétendants aux postes de conseillers départementaux. Ils se retrouveront ce jeudi 01er juillet, en début de matinée, afin de procéder au troisième tour de ce scrutin : l’élection du président de l’assemblée départementale. Dont l’ancien édile de Chablis, candidat à sa succession.

Dans le détail, voyons canton par canton, les principaux enseignements à retenir de ce deuxième tour de scrutin.

 

Auxerre 1: Il aura fallu attendre tard dans la soirée avant que ne soit confirmé le succès de Michel DUCROUX. En binôme avec la secrétaire générale de la CPME, Emmanuelle MIREDIN, elle-même en charge de la communication à la Ville d’Auxerre, le conseiller sortant a cartonné en obtenant 71,25 % des voix (2 943 exprimés) pour pousser hors de la piste la doublette du Rassemblement National, Juliette HAMELIN et Christian FASQUEL. Ces derniers n’atteignent que 28,75 %.

Auxerre 2: Les soutiens de Malika OUNES et de Patrick PICARD y ont cru en début de soirée puisque les premiers dépouillements leur étaient très favorables. Mais, il leur aura fallu vite se rendre à l’évidence : le tandem des deux maires, celui d’Appoigny associé à celle de Monéteau, vira en tête à mi-course pour ne plus jamais lâcher la corde. Arminda GUIBLAIN et Magloire SIOPATHIS, crédités divers droite sans pour autant avoir reçu l’adoubement de la majorité départementale, l’emporte de près de neuf points, 54,27 % contre 45,73 %. Créant l’une des premières sensations de la soirée avec la sortie de Malika OUNES du jeu politique départemental…

Auxerre 3 : Près de neuf cents voix séparent le duo gagnant de ce canton, Les Républicains Isabelle JOAQUINA et Christophe BONNEFOND, de leurs adversaires de L’Yonne en Commun, Laurence BONDOUX et l’écologiste Andrew WALKDEN. Peu de suspense en fait dans ce duel où plus de trois mille votants se seront exprimés. Score final : 64,15 % contre 35,85 %.

Auxerre 4 : Pour six petites voix d’écart (oups !), Mathieu DEBAIN et Fanny TURPIN loupent le coche et font éviter la correctionnelle au favori du secteur, le MoDem Pascal HENRIAT. Il s’en est fallu d’un cheveu pour que l’ancien responsable de « S’engager pour l’Auxerrois » ne réussisse son coup d’éclat : faire chuter le conseiller sortant. Accompagné de Delphine BILLON, le président départemental du Mouvement Démocrate rempilera d’ici quelques jours dans l’hémicycle…50,10  contre 49,90 % ! On appelle cela la faute à pas de chance pour les battus…

Avallon : Cela passe de justesse, mais cela passe quand même pour la conseillère sortante, Sonia PATOURET, en équipe avec Jordan HEITZMANN. La représentante de la droite l’emporte avec un minima à 50,83 % devant Pascal GERMAIN et Aurélie FARCY qui obtiennent 49,17 % des voix.

Brienon-sur-Armançon : Aucune difficulté à signaler pour la sortante Catherine MAUDET et Jérôme DELAVAULT. Le ticket gagne ce scrutin avec la manière face au RN Henriette PICASSE et Jean-François OLIVER, 61,80 % à 38,20 %.

Cœur de Puisaye : Leur tandem était fort en personnalité : Isabelle FROMENT-MEURICE (conseillère sortante) et Gilles ABRY, l’ancien président de la Chambre d’agriculture, ont gagné haut les cœurs dans ce canton qui était également convoité par Annick BETHUEL et Daniel GRENON. Le score est sans appel : 62,35 % contre 37,65%.

Chablis : C’est le meilleur résultat de ces départementales 2021 ! Il est signé par Patrick GENDRAUD, président de l’exécutif, qui s’est fait montre d’exemplarité pour sonner la charge de ses troupes ! Que dire du duo Anissa BERRAHO et Hervé CONSTANS qui n’ont pu résister à cette lame de fond. Sylvie CHARPIGNON accompagnera le président sortant en quête d’un nouveau mandat à la Pyramide…

Charny-Orée-de-Puisaye : Un combat des chefs entre deux figures locales de la politique. Les observateurs avaient placé une loupe sur ce canton qui aura tenu toutes ses promesses ; juste au moment où le président de l’AMF et conseiller sortant Mahfoud AOMAR (avec Chantal MANTEZ) a perdu pied et laissé la victoire définitive à la conseillère Irène EULRIET. Elle s’impose aux côtés de Jean-Pierre RAOUT en remportant 56,57 % des voix contre 43,43 %.

Gâtinais-en-Bourgogne : La sortante Delphine GREMY n’a éprouvé aucune problématique pour retrouver son siège face au ticket Jean-Luc HENRY/Vanessa HERNANDEZ. Score royal avec 64,26 % des suffrages contre 35,74 %.

Joigny : Ex-conseillère régionale, la socialiste  Frédérique COLAS, associée à Philippe BURIER, a réussi son challenge, devenant la nouvelle conseillère départementale dans le canton cher à Nicolas SORET. Avec 61,51 %, ils expédient le duo Elodie REBILLON et Cyril ANDRE hors des murs (38,49 %).

Joux-la-Ville : Le député UDI André VILLIERS retrouve son siège de conseiller avec 64,79 % des voix, en compagnie de Colette LERMAN, sans problème particulier. Ses opposants, Monique BEL et Philippe VEYSSIERE obtiennent 35,21 %...

 

 

Migennes : La sénatrice Marie EVRARD et le maire de Migennes, François BOUCHER, poursuivront leurs mandats au Conseil départemental après s’être débarrassés du duo Anna MEYROUNE et Marc SERANDAT. 63,49 % contre 36,51 %...

Pont-sur-Yonne : Balade de santé pour le sortant et maire de la localité, Grégory DORTE. Le candidat de droite, aux côtés de l’élue départementale Dominique SINEAU, a balayé le binôme formé par Laurence LEBLANC et Romain LUBOUE, 65,77 % contre 34,23 %.

Saint-Florentin : Marie-Laure CAPITAIN et Gérard ANDRE étaient les conseillers sortants sous la précédente mandature. En obtenant 64,63 % des suffrages, ils continueront leurs missions au sein de l’institution. Ils ont battu le RN qui était représenté par Catherine CHEUILLOT-GAUDEAU et Eric ROSAMEL (35,37 %).

Sens 1 : Gilles PIRMAN, avec Ghislaine PIEUX se succède à lui-même sur ce canton où il obtient 66,50 % des voix. Le duo Virginie TOUZELET et Nicolas LERMITHE stagne à 33,50 %...

Sens 2 : Aux côtés de son alter ego, Jean-Luc GIVORD, Clarisse QUENTIN, conseillère sortante, réalise une excellente opération sur ce canton en glanant 67,59 % des voix ; laissant le ticket adverse (Raymonde LEVACHER et Cyril PETIT) à plusieurs longueurs derrière, à 32,41 %.

Thorigny-sur-Oreuse : On attendait le choc avec impatience entre les candidats Rassemblement National Annik VILBOIS et Ludovic MASSARD et le sortant LR, Alexandre BOUCHIER. Assorti à Catherine BARDEAU, ce dernier s’est imposé sans connaître d’encombres en éliminant ses adversaires sur un score très net, 60,02 % contre 39,98 %.

Tonnerrois : Carton plein pour le maire de Tonnerre, Cédric CLECH et Catherine TRONEL, qui l’emportent très largement face à Anne JERUSALEM et Lucas MANUEL 65,64 % contre 34,36 %. La conseillère sortante avait déjà connu de sérieuses difficultés comptables dès le premier tour. Malheureusement pour elle, l’écart n’a fait qu’empirer au terme du second. Grosse sensation de la soirée…

Villeneuve-sur-Yonne : La question était simple : le duo du RN incarné par Audrey LOPEZ et Xavier ROSALIE pouvait-il déboulonner celui de la sortante, Elisabeth FRASSETTO et Lionel TERRASSON au terme de ce 27 juin ? La réponse est on ne peut plus simple : c’est non, à 58,99 % pour les vainqueurs de la majorité départementale…

Vincelles : 215 voix à constater entre Yves VECTEN (DVG) et le candidat divers droite, Philippe VIGOUROUX, assorti à Odile BERTHIER. C’est suffisant pour le conseiller sortant qui retournera sur les bancs de l’assemblée départementale dès jeudi, en compagnie de Najiba HADJALLI. Score final : 52,66 % contre 47,34 %.

 

Le troisième tour des départementales se déroulera ce jeudi 01er juillet avec l’élection du président de l’assemblée à partir de 09 heures.

 

Thierry BRET

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil