Le nouvel espace de restauration du collège Claude-Debussy régale le chef et les élèves à Villeneuve-la-Guyard

« L’instant est solennel pour le président du Département Patrick GENDRAUD, aux côtés de son premier vice-président Grégory DORTE et du DASEN Vincent AUBERT, qui découpe le ruban tricolore marquant l’inauguration de l’espace restauration du collège Claude-Debussy de Villeneuve-la-Guyard… ». « L’instant est solennel pour le président du Département Patrick GENDRAUD, aux côtés de son premier vice-président Grégory DORTE et du DASEN Vincent AUBERT, qui découpe le ruban tricolore marquant l’inauguration de l’espace restauration du collège Claude-Debussy de Villeneuve-la-Guyard… ». Crédit Photos : Patrick FORESTIER © Conseil Départemental de l'Yonne.

Le Conseil départemental de l’Yonne poursuit peu à peu la rénovation des collèges dont il assure la gestion. Réhabilité en 2014, le collège Claude-Debussy dévoilait aux élus un restaurant scolaire, entièrement rénové, dont la surface a quasiment doublé. Afin d’optimiser l’accueil des élèves au moment des repas…

 

VILLENEUVE-LA-GUYARD : Entièrement financés par le Conseil départemental à hauteur de trois millions d’euros, les travaux du restaurant scolaire du collège Claude-Debussy ont pris fin en octobre 2020.

Un chantier très attendu depuis de nombreuses années par le personnel puisque cet espace, construit en même temps que l’ensemble de l’établissement en 1991, était vétuste et inadapté à l’activité de restauration depuis un moment.

Le réfectoire d’origine a été refait et mis aux normes à 100 %. Il présentait aussi des problèmes d’isolation et de forte résonnance, en raison d’une hauteur sous plafond très élevée, abaissée grâce à la pose de faux-plafonds.

Le projet a même prévu une touche ergonomique pour les agents. Le mobilier, à la fois plus esthétique, pratique et confortable, est plus léger afin que ces derniers puissent les manipuler plus facilement au moment de l’entretien de la salle.

L’ajout d’une extension d’environ cent mètres carrés a permis de pallier au manque de place. En effet, prévu à l’origine pour 250 demi-pensionnaires, le restaurant scolaire en accueille plus de 400 (420 en 2021) depuis plusieurs années, sur 545 élèves au total.

« Avant ce n’était pas une salle qui était optimale pour les agents. Là, on travaille en pleine lumière » confie la gestionnaire du collège. « Tout a été repensé. Normalement, on ne peut qu’être bien ».

 

 

La nouvelle cuisine fait le bonheur du chef…

 

Chef cuisinier du collège depuis quatre ans, après onze années en tant que second, Bruno QUARTON se réjouit de bénéficier d’un espace refait également, plus grand et mieux aménagé.

D’autant que ce chef est un adepte du « fait maison ». Il fabrique lui-même les sauces, les soupes, les trois quarts des pâtisseries et des entrées chaudes. Il privilégie de plus en plus les circuits-courts et les produits frais, bios de préférence.

Tout le matériel, appareils et accessoires de cuisine, a été remplacé. La cuisine du collège possède donc « une préparation chaude, une préparation froide et une légumerie aux dimensions plus que correcte » précise Bruno QUARTON.

Les règles d’hygiène peuvent être enfin respectées à la lettre, notamment par l’aménagement de quatre chambres froides.

« Auparavant, je disposais d’une seule chambre froide où se mélangeaient les légumes terreux, la viande, les yaourts… ».

Alors que ces aliments doivent normalement être conservés à des températures différentes et donc séparés.

De plus, les agents affectés à cette activité possèdent désormais leur propre vestiaire. Alors qu’auparavant, tous les personnels d’entretien et de cuisine utilisaient le même.

 

Floriane BOIVIN

 

 

banniere article client arts de vivre

Articles

Bannière droite accueil